Retourner à la page
Le sens de la mission

Le sens de la mission

Au-delà du travail, ce dont nous avons vraiment besoin pour nourrir notre avenir professionnel, c’est du sens de la mission.

 

Les missions sont des choses que nous avons tendance à associer aux astronautes. Si quelqu’un à une soirée vous demande ce que vous faites dans la vie et que vous lui répondez que vous êtes impliqué dans une mission, cette personne vous regardera probablement d’une façon étrange. En réalité, nous gagnerions tous à nous concentrer sur le but de nos vies que l’on peut référer à une mission.

Quand l’entrepreneur Elon Musk était à l’université, il s’est demandé de façon précise quelle serait sa mission dans la vie. Il a commencé sa réflexion en se demandant de quoi le monde avait urgemment besoin. Il a ensuite regardé quels étaient chez lui ses talents et cela l’a amené à une liste de quatre missions possibles : l’exploration de l’espace, le transport électrique, l’intelligence artificielle et réécrire le génome humain. Après un temps de réflexion, Elon Musk a choisi les deux premiers.

Peu d’entre nous nous concentrerons sur des missions aussi poussées, mais la notion d’avoir une mission plutôt qu’un simple travail ou passe-temps reste largement applicable.

Comment pouvons-nous alors adopter cet état d’esprit de la mission ?

Voici quelques idées :

 

  • Tout d’abord, il est nécessaire d’adopter un certain recul sur sa vie. Nous consacrons en moyenne 50 ans au travail dans notre vie. Le défi est donc autour de la concentration. La question du comment pouvons-nous réduire cet enthousiasme à avoir une multitude de hobbies est la moitié du problème.

Trouver une mission nous force à réduire ce qui nous importe vraiment à seulement quelques grandes choses. Cela signifie de privilégier la précision à l’étendu.

Définissez un objectif précis et évaluez combien d’énergie cela vous prendra pour l’atteindre.

 

  • Deuxièmement, une mission c’est avoir un plan d‘action et ainsi réduire le temps perdu de ceux qui n’ont pas de but précis et qui voient leur énergie et leur temps utilisé par les autres.

Une nouvelle fois, la mission est différente de la notion d’ambition.

L’ambition commence par ce que vous souhaitez pour vous-même. Une mission se concentre sur ce dont les autres ont besoin.  Les personnes qui ont une mission peuvent tout à fait se retrouver à avoir un statut social élevé et à gagner bien leur vie mais ce n’est pas ce qui les a amené à la définition de leur mission à l’origine. La mission concerne la valeur intrinsèque des tâches qui aident les autres. La quête de sa mission requière de se demander : par apport à tous les problèmes que rencontre l’humanité, quels sont ceux qui m’intéressent ?

Soyez conscient des préoccupations à petite échelle qui sont authentiques

Après avoir identifié une problématique humaine qui vous touche particulièrement, faites un travail d’introspection honnête sur vos propres aptitudes.

Quels sont vos vrais talents ? A quoi pouvez-vous contribuer ? Cela peut nécessiter beaucoup d’introspection, l’aide d’un conseiller en carrière ainsi que de l’expérimentation.

C’est lorsque vos talents et aptitudes se conjuguent au besoin du monde que se trouve votre mission.

Une mission n’est pas une mission parce qu’elle est grande mais parce qu’elle est précise.

Des exemples de missions modestes mais cruciales pourraient être : la mission d’améliorer les soins que les patients âgés reçoivent en fin de vie ou alors la mission d’aider les enfants à apprendre la musique d’une façon interactive. Cela pourrait encore être la mission de livrer les meilleurs pizzas aux clients de Bordeaux ou du centre-ville de San Diego.

 

Cela nous oblige à abandonner l’idée que nous nous faisons, basée sur le fait que seuls certains ont le droit de planifier leur vie et que tous les autres sont condamnés à subir les humeurs aléatoires de leurs managers.

Nous pouvons et devons tous avoir une mission.

Avec la détermination de votre mission, la prochaine fois que vous serez à une soirée, vous n’aurez plus besoin de discuter de l’éternelle question « que fais-tu dans la vie ? » mais vous pourrez répondre avec la logique sous-jacente que vous aurez construite. Vous pouvez sans un casque spatial sur votre tête légitimement revendiquer que vous êtes sur cette terre pour accomplir une mission.

 

By The School of Life

Partager cet article

Articles en lien

Nous n’apprenons qu’en répétant

L'un des aspects les plus manifestes mais aussi les plus frappants de l'éducation moderne est que vous ne la parcourez qu'une seule fois. Vous vous présentez tous les jours pendant…

Voir

Les obstacles au feedback

Le principe du feedback a été inventé pour exploiter le potentiel des salariés et accroître de ce fait la productivité et la rentabilité de l’entreprise. Il est toutefois difficile à…

Voir